“ Osez nager en eaux profondes ”

Une montagne de couches superficielles, de protections empilées, une rivière de peurs développées et de rêves étouffés et d’autres subtilement imposés. La partie émergée de cet iceberg qui doit plaire, séduire et maintenir l’illusion que cet énorme bloc qui reste sous l’eau n’existe pas ou plutôt: n’est pas un problème.

 vie

Mais au fil des évènements de vie difficiles, de challenges, de questionnements, je ressens qu’ils représentent pourtant cette « pollution «  du cœur via mon mental et qui voilent cet Amour inconditionnel, cette Joie naturelle et spontanée, cette envie de vivre pleinement le moment présent et lâcher ce mental guidé par un passé ou un futur, pourtant, inexistants à cet instant.

 

Comment agir, réagir, et trouver LA clef de cet éveil ?

 

Pour moi, la magie de la vie a mis sur mon chemin une succession de synchronicité vers mes guides en la personne de ces êtres aquatiques intelligents et remplies de ces valeurs mentionnés plus haut qui joueront le rôle de « coach » des mers: les dauphins.

Une rencontre improbable et tellement logique à la fois qui bouleverse tout ce mécanisme mental prédigéré dans cette eau fluide qui constitue 80% de notre corps.

 photo pascal 2.jpg

Chacun doit trouver sa propre clef et la mienne a pris place parmi ces mammifères d’une conscience et d’une évolution éclaboussantes de simplicité, et qui nous invitent à vivre l’instant présent. Cet Amour spontané, cette joie ludique dans un ballet de figures non-imposées délivrant les plus intenses leçons de vie qu’il m’ait été donné de vivre.

 

Et pourtant …quelque chose de plus grand et d’inattendu allait se révéler, au moment ou justement l’esprit n’a aucune attente et laisse une place à cette magie de la vie, du possible.

Les mots n’ont plus leur place là où le ressenti prend le relais dans cet échange inter-espèces, cette connexion via une communication différente de celle que nous nous accordons à vivre au quotidien, une communication de cœur à cœur ou devrais je dire de sonar à cœur ? ou d’œil à œil ?

photo pascal 3

La certitude de ne faire qu’un, de nager en parfaite synergie et harmonie, de SAVOIR sur l’instant sans réfléchir, de vivre une autre logique de pure partage et au bout de cette expérience intemporelle : vouloir la prolonger dans ma vie de tous les jours, de la partager.

 

La aussi le changement laisse apparaitre d’autres peurs : celle de lâcher prise, de communiquer cette aventure intérieure. Peurs qui ont été gommées grâce à un travail de développement personnel, ou si vous préférez une prise de conscience passant par des « clefs » , des rencontres qui sont propre à chacun d’entre nous mais qui demandent ce travail sur soi, ces guides de vie pour se transformer et se cristalliser en une forme évoluée sur cette terre.

 

Il est des moments ou il ne faut plus chercher à l’extérieur ou tenter d’expliquer mais vivre, accepter et croire pour que cette énergie puisse se vivre et se transmettre.

photo pascal 1

Ces barrières du « possible » laisseront alors la place à une autre conscience collective avec d’autres possibles qui prennent racine sur une force qui existe en nous et ne demande qu’à s’épanouir.

Les aides pour ouvrir ces vannes et ses guérisons existent pour permettre à chacun et à son propre rythme, d’être cette goutte d’eau importante dans l’océan humain participant à cette vague d’évolution humaine qui est en route…